préfecture


préfecture

préfecture [ prefɛktyr ] n. f.
XIVe; lat. præfectura
1Hist. Charge de préfet, dans l'Empire romain.
Territoire administré par l'un des préfets du prétoire.
2(1800) Charge de préfet. Son père « avait occupé jusqu'à sa mort une préfecture » (Zola). Obtenir, refuser la préfecture du Var.
Durée des fonctions d'un préfet.
Ensemble des services de l'administration préfectorale. La préfecture, le conseil général et la commission départementale administrent le département. Les bureaux de la préfecture.
Local où sont installés les services de la préfecture. « La préfecture ressemblait à un château dans la campagne » (Nizan).
3Ville où siège la préfecture ( chef-lieu). Versailles est la préfecture des Yvelines. Circonscription administrée par la préfecture ( département).
4Préfecture maritime : port de guerre, chef-lieu d'une région maritime.
5Préfecture de police : à Paris, services de direction de la police municipale, judiciaire, économique; locaux où sont installés ces services. Absolt La Préfecture.

préfecture nom féminin (latin praefectura) Chef-lieu d'un département. Fonction du préfet ; sa durée. Ensemble des services de l'administration préfectorale. Édifice où se trouve cette administration. Dans l'Empire romain, fonction de préfet. ● préfecture (citations) nom féminin (latin praefectura) Jacques Ancelot Le Havre 1794-Paris 1854 Académie française, 1841 On ne plaisante pas avec la Préfecture. L'Important préfecture (difficultés) nom féminin (latin praefectura) Orthographe On écrit toujours avec un p minuscule : la préfecture de Pau ; la préfecture de police de Paris, la préfecture de police de Marseille ; la préfecture du Vaucluse. - Avec un P majuscule à police : la préfecture de Police (= la préfecture de police de Paris). ● préfecture (expressions) nom féminin (latin praefectura) Préfecture apostolique, circonscription territoriale en pays de mission, dirigée par un préfet, qui n'a pas le caractère épiscopal. Préfecture de police, administration chargée de la police à Paris ; édifice où se trouvent les services de cette administration. Préfecture maritime, hôtel où réside le préfet maritime ; chef-lieu d'une région – ou d'une partie de région – maritime. (Les préfectures maritimes sont au nombre de trois : Brest et Cherbourg pour la région maritime Atlantique, Toulon pour la région maritime Méditerranée.)

préfecture
n. f.
d1./d Charge, fonctions d'un préfet; durée de ces fonctions.
|| étendue de territoire administrée par un préfet.
|| Ville où réside un préfet.
|| Bâtiment, ensemble des bureaux où sont installés les services préfectoraux.
d2./d Préfecture maritime: chef-lieu d'une région maritime; locaux où réside le préfet maritime, où se trouvent ses bureaux.
d3./d (Maghreb) Au Maroc, circonscription administrative urbaine, ou à dominante urbaine, sous l'autorité d'un gouverneur.

⇒PRÉFECTURE, subst. fém.
A.ANTIQ. ROMAINE. Charge de préfet. Sous l'Empire, le terme désigne un certain nombre de fonctions importantes du domaine civil (préfecture de la ville, de l'annone, d'Égypte) ou militaire (préfecture du prétoire, de la flotte, des vigiles) (PELL. 1972).
P. méton. Territoire placé sous l'autorité d'un préfet. Sous Dioclétien, l'empire fut divisé en quatre grands départements régis par des préfets du prétoire et qui furent nommés préfectures (PERRAUD 1963).
B.ADMIN. PUBL.
1. Charge de préfet. Armand Carrel eût accepté quelque chose de considérable, on ne lui offrit que la préfecture de Bordeaux (VIGNY, Mém. inéd., 1863, p.125). Un billet de la baronne annonçait (...) que, son mari étant élevé à une préfecture, ils partaient le soir (FLAUB., Coeur simple, 1877, p.51).
P. méton.
♦Durée des fonctions d'un préfet. Ce chemin a été fait pendant sa préfecture (Ac. 1835-1935).
♦Ensemble des services de l'administration préfectorale. Secrétaire général, attaché, employé de préfecture. Un certificat émanant de la Préfecture de la Marne (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.108).
2. P. méton.
a) Chef-lieu d'un département français. Laval est une préfecture (LITTRÉ).
b) Immeuble dans lequel sont installés les services de l'administration préfectorale:
♦ Tous les invités étaient descendus dans la cour de la préfecture, où une dizaine de voitures, rangées aux deux côtés du perron, attendaient. Le ministre monta avec le député, le préfet et le maire, dans une calèche qui prit la tête.
ZOLA, E. Rougon, 1876, p.256.
3. En partic.
a) Préfecture de police, p.ell., la Préfecture. Charge de préfet de police; p.méton., immeuble où sont installés les services du préfet de police; ensemble de ces services. Il s'agissait de créer à la Préfecture de police un Bureau dit de renseignements, qui serait un intermédiaire entre la Police de Paris proprement dite, la Police Judiciaire et la Police du Royaume afin de faire profiter la Direction Générale de toutes ces forces disséminées (BALZAC, Splend. et mis., 1844, p.145). Il a été gardé à la Préfecture, pour avoir apostrophé les agents de police (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p.156). Puis, amené par celui-ci à la Préfecture de police, il a signé avec Leclerc une convention aux termes de laquelle les points d'appui allemands dans Paris doivent cesser la résistance (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p.305).
b) Préfecture maritime. Immeuble où réside le préfet maritime; chef-lieu de région maritime. À la Préfecture maritime, j'étudiai avec l'amiral Traub et «l'Amiral-Ouest» de Laborde les possibilités et les besoins de la marine quant à l'embarquement des troupes dans les ports de Bretagne (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p.61).
C.ADMIN. ECCL. Préfecture apostolique. Circonscription ecclésiastique placée sous l'autorité d'un préfet apostolique (d'apr. Foi t.1 1968).
D.ENSEIGN. Préfecture des études. Fonction de préfet des études. Il était chargé de la préfecture des études au collège des Jésuites (CHATEAUBR., Mém., t.3, 1848, p.550).
REM. 1. Préfectance, subst. fém., arg. Préfecture de police. Il me cherche ce gars-là! Il passe à la préfectance bien plus souvent qu'à son tour (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p.3). 2. Préfecturier, subst. masc., presse. ,,Rédacteur accrédité auprès de la Préfecture de Police et qui reçoit communication par les soins du cabinet du Préfet des événements de chaque jour`` (COSTON, A.B.C. journ., 1952, p.198).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. A. 1. Antiq. romaine a) XIVes. [ms.] «charge de préfet» (Consolacion de Boece, ms. Montpellier, 43, f° 11b ds GDF. Compl.); b) 1er tiers du XVIes. [ms.] «territoire placé sous l'autorité d'un préfet» (J. FOSSETIER, Chroniques margaritiques, ms. Brux. 10512, VIII, II, 23, ibid.); 2. a) 1775 «union supérieure proposée pour une nouvelle division financière de la France» (PIERRE ANDRÉ, Sur les finances, p.90 ds BRUNOT t.6, p.506); b) admin. publ. ) 1800 conseil de préfecture (Loi du 28 pluviôse, an VIII [17 févr.] ds B. des lois, n° 17, art. 115 [3e série, t.1], p.1; v. aussi préfet); ) 1800 «ville où siège la préfecture» (Loi du 17 ventôse, an VIII [8 mars], ibid., n° 13, art. 90, p.1; aussi chef-lieu de préfecture, p.4, sqq.); c/ ) préfecture de police 1800 (Loi du 17 ventôse, an VIII d'apr. BRUNOT t.9, p.1069); 1801 (Procès instruit par le Tribunal Criminel de la Seine, t.1, p.6); ) préfecture maritime 1800 (d'apr. FEW t.9, p.294a); 1823 (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.1, p.824). B. 1752 enseign. (Trév.). Empr. au lat. praefectura «charge de directeur; administration; dignité de préfet; ville administrée par un préfet», de praefectus, v. préfet. Fréq. abs. littér.:608. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 1066, b) 1436; XXes.: a) 572, b) 561. Bbg. CHAUTARD Vie étrange Arg. 1931, p.533 (s.v. préfectance).

préfecture [pʀefɛktyʀ] n. f.
ÉTYM. Fin XIIIe; lat. præfectura, de præfectus. → Préfet.
1 Hist. rom. Charge de préfet, dans l'empire romain.(Déb. XVIe). Territoire administré par l'un des préfets du prétoire. || Provinces, diocèses (cit. 1) et préfectures.
2 Hist. Suzeraineté sur une ville, un territoire (cf. Voltaire, in Littré).
3 (1800; en 1775 dans un projet de circonscriptions financières). Charge de préfet. || Obtenir, refuser la préfecture de Limoges.Durée des fonctions d'un préfet. || Pendant la préfecture de M. X…
1 Son père, très estimé de Louis-Philippe, avait occupé jusqu'à sa mort une préfecture.
Zola, Nana, XII.
Ensemble des services de l'administration préfectorale : Préfet, secrétaire général de préfecture, cabinet du préfet, bureaux (chefs de division, attachés de préfecture, secrétaires administratifs) et éventuellement conseil interdépartemental de préfecture. || La préfecture, le conseil général et la commission départementale administrent le département ( Département). || La préfecture et l'évêché (→ Forcer, cit. 7). || Les bureaux de la préfecture.
(1836). Ville où siège la préfecture ( Chef-lieu). → Exister, cit. 13. — Circonscription administrée par la préfecture ( Département).
(1803). Local où sont installés les services de la préfecture (→ Endroit, cit. 6).
2 La préfecture ressemblait à un château dans la campagne : elle avait été construite pour un préfet de l'Empire et les préfets radicaux couchaient encore dans son lit.
P. Nizan, le Cheval de Troie, I, V.
4 (1800). || Préfecture maritime : résidence, bureaux du préfet maritime.Par ext. Chef-lieu de région maritime.
5 (1835). || Préfecture de police. Police.Absolt. || La Préfecture.
COMP. Sous-préfecture.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prefecture — Préfecture Une préfecture est une division administrative territoriale. Sommaire 1 Empire romain 2 Chine 3 France 3.1 Préfectures départementales …   Wikipédia en Français

  • prefecture — Prefecture. s. f. C estoit le titre des principales Charges de l Empire Romain. La Prefecture du Pretoire. la Prefecture de la ville. durant sa Prefecture …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prefecture — Pre fec*ture (?; 277), n. [L. praefectura: cf. F. pr[ e]fecture.] The office, position, or jurisdiction of a prefect; also, his official residence. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prefecture — administrative district of a prefect, mid 15c., from PREFECT (Cf. prefect) + URE (Cf. ure) …   Etymology dictionary

  • prefecture — ► NOUN 1) a district under the government of a prefect. 2) a prefect s office, tenure, or residence. DERIVATIVES prefectural adjective …   English terms dictionary

  • prefecture — [prē′fek΄chər] n. [L praefectura] 1. the office, authority, territory, or residence of a prefect 2. any of the regional districts of Japan administered by a governor prefectural [prē′fek′chər əl] adj …   English World dictionary

  • Préfecture — Une préfecture est une division administrative territoriale. Sommaire 1 Empire romain 2  Chine 3  France 3.1 Préfectures départementales …   Wikipédia en Français

  • Prefecture — For subsequent types of praefectura , see Prefect .Prefecture (from the Latin Praefectura ) indicates the office, seat, territorial circumscription of a Prefect. The term prefecture is also used to refer to offices analogous to… …   Wikipedia

  • PRÉFECTURE — s. f. Nom de plusieurs charges principales dans l empire romain. La préfecture du prétoire. La préfecture de la ville. Durant sa préfecture. PRÉFECTURE, signifie aussi, dans l organisation administrative actuelle de la France, L emploi de l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRÉFECTURE — n. f. Nom de plusieurs charges principales dans l’empire romain. La préfecture du prétoire. La préfecture de la ville. Durant sa préfecture. Il désigne aussi, dans l’organisation administrative actuelle de la France, la Charge de l’administrateur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.